Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 15:14

Sur l'idée de la chanson enfantine " Au clair de la lune ".



Au clair de ma plume,
Mon amie Véro,
N'aies pas d'amertume,
Je ne dirai maux.
Ma lumière j'apporte,
C'était bien ton voeu,
Mon coeur ouvre sa porte
Pour des mots heureux.



Au clair de ma plume,
Véro répondit :
" J'ai pas d'amertume,
On s'est bien compris.
Ton encre est sanguine,
Tu fais mon procès,
J'suis pas très maligne,
Mais tu m'as blessée ! "



Au clair de ma plume,
Je viens m'excuser,
Tu piques comme l'agrume,
Laisse-moi t'expliquer !
Ta confiance est morte,
On peut rien changer...
J'aim'rai qu'tu sois forte,
Pour notre Amitié.



Au clair de ma plume,
J'kiffe tes qualités,
Y'a pas assez d'volumes
Pour les énumérer...
Alors, faisons en sorte,
Si tu m'aimes autant,
Qu'notr'Amitié l'emporte,
Et dure éternellement.

(09/2009) © Régis Batrel



Partager cet article
Repost0
21 septembre 2009 1 21 /09 /septembre /2009 19:04



Robe sexy, sensation de liberté,
Sans dessous, dans l'euphorie, s'égarer ;
Au volant, le dernier rempart de sa citadelle
M'offre sa poitrine bombée et ses lignes charnelles...



Pudeur entre parenthèses, candeur troublante,
En elle, fleurit une envie débordante,
Le souhait d'être vue, en espérant ne pas l'être,
Mettre le feu à ses sens, se perdre en bien-être...



Premier arrêt, bord de route, nuit tombée,
Seins dégagés, de phares, par intermittence, joliment éclairés ;
Elle vibre, offerte, sous les caresses de mes doigts,
Des gouttes de douceur ruissellent de sa fleur en émoi...



Quand je lui suggère l'évidente vision des passants,
Le voyage a commencé, son souffle est haletant ;
Son bassin, en aller-retour, accélère la cadence,
Elle gémit agréablement, son esprit entre en transe...



Elle me propose, pour donner de l'ampleur à ce jeu amoureux,
D'aller un peu plus loin, de me rendre, moi aussi, heureux ;
Nous repartons en quête d'un paradis plus discret,
Avec, à l'esprit, toujours ce fantasme d'être épiés...



Second arrêt, chemin de terre en bord de route,
Orée de forêt, nuit claire, couple en déroute ;
Aussitôt à l'arrière, elle saisit mon jardin secret,
Sa dureté l'émoustille, elle répand sa rosée...



Assis, coincé, je ne puis presque pas bouger,
Elle prend les rênes, et décide de me chevaucher ;
Son souffle brise le silence, elle encense mes sens,
La sérénité de la forêt se rompt sous notre jouissance...



Arrivés dans notre nid douillet, parfumés de tendresse,
Nous évoquons nos sensations, exprimons notre liesse ;
Nous nous étonnons de tant de ferveur et d'hardiesse,
Mais n'échangerions nos pétales complices contre mille pièces.

(09/2009) © Régis Batrel



Partager cet article
Repost0
15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 13:55



A l'audience du 14 février, Maître Kadance,
Mon cher, et très cher, avocat de la défense,
A plaidé avec ferveur mon absence de sentiments,
Il a exposé ma désinvolture, et mon détachement...



Le procureur Eros a dressé son réquisitoire,
A évoqué mon romantisme, et mes espoirs,
A argumenté, avec en pièce à charge, mon écritoire,
Et, selon l'Article 69-2 du Code de l'Amour, a demandé le mouroir...



Le juge Cupidon a proposé un délibéré aux jurés,
De leurs intimes convictions, ils devront trancher,
Je suis récidiviste, je me suis déjà évadé,
Je me suis fait la belle... le couperet va tomber...



On me condamne coupable d'avoir trop aimé,
Mon corps sera en cage, mon âme emprisonnée,
La sentence est affichée, c'est la perpétuité,
Mon coeur en cellule, serrure close, sans clef...



On m'a mis les fers, je ne puis m'exprimer,
Chaînes et boulets, les mots restent muets,
Sur ma paillasse, je rumine, coeur serré,
Trop sentimental, on ne peut me réinsérer...

(09/2009) © Régis Batrel



Partager cet article
Repost0
12 septembre 2009 6 12 /09 /septembre /2009 12:04


Styliste, patrons sont devenus mes dessins,
Choix de couleurs, de fibres, de tissus fins,
Matelas constitué d'infinie tendresse,
De ma scie verticale, une découpe caresses...



Aiguilles, épingles, fils et dé,
J'ai piqué, bordé, surfilé, ourlé,
J'ai façonné une délicate broderie d'Amour,
Que j'ai rivée, boutonnée, fermée pour toujours...



Je n'ai pas souhaité de passepoils, de pressions,
Ni poches, ni passants, ni ceintures, ni plastrons,
Aucun noeud, ni lacet, ni oeillet, ni amidon,
La simplicité d'un modèle touché par Cupidon...



D'un coupe-fil, j'ai retiré les imperfections,
Sous la presse, j'ai repassé mes émotions,
Si le style n'est pas Haute Couture, il est prêt-à-porter,
Tu es le mannequin, à la mode, pour notre défilé.

(09/2009) © Régis Batrel



Partager cet article
Repost0
9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 14:52



Face à la mer,
Elle décide de me plaire...

Allongée sur le dos, le ciel dans ses yeux verts,
Pudique et timide, seins nus, tétons en l'air,
Demande coquine d'application d'huile solaire,
Offrande charnelle, tendresse en prières...



Face à la mer,
Elle m'offre son aire...

Ventre chaud et luisant, son souffle s'accélère,
Jambes lisses et ouvertes, ses mains se resserrent,
Mont de Vénus en vedette, écrin secret découvert,
Bouche sensuelle entrouverte, volcan rosé offert...



Face à la mer,
Elle désire se satisfaire...

Sur le ventre, dos cambré, aux passants, son derrière,
Effleurements de son intimité, elle perd ses repères,
Humidité bienfaitrice, mon émoi en réverbère,
Exhibitionniste soumise, son plaisir, elle ne gère...



Face à la mer,
Elle assume son côté pervers...

Deux doigts de bonheur, elle jouit en solitaire,
Allers-retours salvateurs, elle se moque des passagères,
Anatomie en partage, elle se noie dans son repaire,
Grâcieuse ondine exposée, si belle quand elle se libère...

(09/2009) © Régis Batrel


Partager cet article
Repost0
7 septembre 2009 1 07 /09 /septembre /2009 16:42


Aujourd'hui, c'est la fête dans la Ruche... on bûche !
Sans embûches, avec, ci et là, des coups d'paluches
Pour des déco, des fanfreluches, des ballons d'baudruches,
Pas d'politique d'l'autruche, du nectar plein la cruche...



Du réveil au sommeil, vivent ici des merveilles...
Toute une treille, couleur ciel et vermeil,
Des bouteilles emplies de soleil et de miel
Inondent les oreilles de la Communauté des Abeilles...



On fait des prologues, des épilogues, sur nos blogs,
Les mots et maux, photos et clichés : nos drogues...
On vire dogues et bouledogues, ici, c'est l'dialogue !
Not'maison est une pirogue où seuls les "beaux mots" voguent...



Du mauvais sang aurait pu s'faire la Reine,
Cent ce jour ! Elle n'aurait parier cent yens !
Textes et défis valaient donc la peine...
La Communauté bânit la haine, en ce lieu, c'est l'esprit zen...



Alors, MERCI, à toutes et tous, affiliés du "RDBM",
J'suis moins présent, mais j'vous assure que j'vous aime !
Echanger, partager, commenter, visiter... pas de stratagème,
Au coeur des alvéoles, v'nez déposer vos savoureuses crèmes.

(09/2009) © Régis Batrel



Partager cet article
Repost0
4 septembre 2009 5 04 /09 /septembre /2009 17:20


Mon moteur s'est mis en échec,
Tombé, au fond d'l'eau, l'bec...
L'professeur l'a ouvert ma carcasse,
Y paraît qu'les désamours m'tracassent...



L'bilan d'santé est désastreux,
Il dit qu'c'est les flops amoureux...
J'suis un accidenté du coeur,
Trop d'souffrances intérieures...



Les beaux moments n'meurent jamais,
Apparences trompeuses, romantisme caché...
Handicapé d'maux, non-dits rongeurs,
Absences physiques, silences évocateurs...



La pompe s'est tarie, l'est déficiente,
Cicatrices refermées, plaies béantes...
Naufragé d'l'Amour, infarctus en attente,
Rescapé d'émotions, artères en dilettantes...



L'toubib dit d'laisser filer l'temps,
Qu'les sutures s'ront  dures comme l'ciment,
Et, qu'si demain, l'sang circule dans l'palpitant,
C'est, qu'de nouveau, l'Amour est au firmament.

(09/2009) © Régis Batrel


Partager cet article
Repost0
30 août 2009 7 30 /08 /août /2009 15:10

La Communauté " Ruche de beaux mots "
lance son Défi n° 12

 
Thème : " PARODIE DE CONTES "




Ecrire un texte (en vers ou en prose) où vous parodierez un Conte célèbre...

Contes de Perrault, de Grimm, d'Andersen, de Straparole, d'Aymé...


Défi d'écriture ouvert à toutes et tous (Communautaires de la Ruche ou NON)





PAS DE DATE LIMITE



CONSIGNES :
- Présenter le défi sur votre blog
- Citer " Abeilles50 " comme créateur de ce défi
- Si possible, créer un lien vers cette page
- Présenter votre participation sur VOTRE blog
- Me prévenir par commentaire lorsque celle-ci est en ligne




Ci-après, vos Parodies en mots :

- Abeilles50
-
Titefab
- Marithé
- Brigitte
- Reinette
- Titine 1
- Nettoue
- Titine 2
- Réloue
-





BONNE SEMAINE A TOUTES ET TOUS...

AMUSEZ-VOUS BIEN !

BIZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ


Partager cet article
Repost0
27 août 2009 4 27 /08 /août /2009 16:33



Au risque d'être ridicule,
J'étale, en lettres majuscules,
Des mots, des sons, des modules,
Pour sortir, enfin, de ma bulle...



Un nid, à l'abri d'une péninsule,
Fut investi, un jour de canicule,
Par une élégante et charmante libellule
Vêtue d'une longue robe en tulle...



Il n'y a pas toujours de consacrées formules,
Des téléchargements issus d'Emule,
Des trémas, des points, ou des virgules,
Pour exprimer ce qui, dans l'âme, gesticule !



Elle virevolte, vole, déambule,
Déploie ses ailes comme des tentacules ;
Mon esprit, de tant de grâces, bascule,
Et mes globules, en ventricules, brûlent...



Avec adresse et lenteur, telle une tarentule,
Je la flatte, la complimente, la congratule ;
Un flux magique, dès lors, entre nous, circule,
Il faut que je postule, que je sois son Jules !



Cette fois, je n'ferai pas ma tête de mule,
J'n'ai pas les secrets, les fascicules,
Avec elle, faut que j'copule sans calcul,
J'prendrai l'fil de l'Amour... en funambule.



P't'être qu'elle avalera pas la pilule,
P't'être que j'serai complètement nul,
Mais avant qu'mon sang n'coagule,
J'aimerais, qu'au moins une fois, elle m'adule.

(08/2009) © Régis Batrel



Partager cet article
Repost0
25 août 2009 2 25 /08 /août /2009 14:00

La Reine vient de réintégrer la Ruche...



Merci à toutes et tous pour vos messages chaleureux pendant mon absence.

Je viens maintenant partager mes instants de Bonheur avec vous...

J'ai passé d'excellentes vacances en compagnie
de mon Amoureuse et de ses deux adorables bambins.

Voici notre petit périple :





Tout d'abord, un petit détour dans l'Aisne, à LA FERE, où j'ai passé un an de ma vie au "service de la Nation" il y a 30 ans ! Dans ce château (propriété de l'Armée), j'étais serveur-barman au Mess Officiers pendant 10 mois, puis radio-char les 2 derniers mois de mon Service National.
A ma grande surprise, rien n'a changé dans ce château !
En revanche, la caserne militaire n'existe plus.







NANCY et sa superbe Place Stanislas.
Un chef d'oeuvre architectural somptueux...



On s'émerveille de jour comme de nuit...



Cette Place est la plus animée de NANCY...







BACCARAT. Cité magique de la cristallerie.
Ce lustre grandiose trône dans la petite Chapelle, à côté du Musée.







Col de la SCHULCHT.
Des téléphériques vous emmènent au sommet...
Vous redescendez avec des luges d'été : très sympa !






MUNSTER. Refuge de nombreuses cigognes.






BREINTENBACH-SUR-MUNSTER.
Ici, nous avons trouvé un hôtel-restaurant très typique.
La propriétaire avait un accent prononcé...
Nous avons goûté au plaisir de savourer un munster au petit déjeuner !
Seule mon Amoureuse n'a pas osé...
Ici, les moutons sont tout blancs... contrairement aux pré-salés du Mont-Saint-Michel.







KAISERSBERG. Magnifique village alsacien.
Encore des cigognes... qui, ici, nous ont fait grâce de leur vol majestueux.
Un jambonneau braisé au munster pour moi et les enfants...
Du poulet au riesling pour mon Amoureuse...






Beauté des paysages alsaciens...
Des vignes à n'en plus finir...
Un riche patrimoine...
Des gens charmants...






Château du HAUT-KOENIGSBOURG.
Oeuvre monumental : à visiter absolument !



Une salle d'armes hors norme...
Une domination environnementale hors pair...






La Montagne des Singes.
Une halte indispensable pour petits et grands...




Des attitudes humaines... déroutantes !







Retour à NANCY.
Petite halte d'une matinée pour revoir la Place Stanislas...



et visiter le Parc... roseraie, jets d'eau, essences rares...
et macaques.







Détour vers le Grand Duché du LUXEMBOURG.
Ben oui, faut bien se ravitailler en cigarettes ! lol
Ici, mon paquet n'est qu'à 3,10 €, au lieu de 4,80 € en France !
Alors, puisqu'on a droit à 4 cartouches : j'ai fait le plein...



Le Grand Palais.
On a pris un diabolo en face, mais ils connaissent pas ça ici !
Il faut demander une limonade...





WORMELDANGE. A l'est de la ville de Luxembourg.
Magnifique village à 100 m de la frontière allemande.
La Moselle sépare les deux pays.






METZ. La Poste.
Très jolie ville...



La Gare : aussi belle à l'extérieur qu'à l'intérieur...







LUNEVILLE.
Parc très fleuri, réhaussé de fontaines...



Eglise Jeanne d'Arc.
Admirez cette architecture !


Ceci n'est, bien sûr, qu'un petit aperçu de notre séjour...
Et les meilleures images sont dans nos têtes et dans nos coeurs !

© Photos : Régis Batrel & VS



Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Abeilles50
  • : POESIE : Amour, Amitiés, Tendresse, Spleens, Emotions, Chansons, Hommages, Citations, Partage, Délires, Jeux de mots, Respect... Mail : abeilles50@orange.fr
  • Contact

Profil

  • abeilles50
  • Amoureux des mots, de la langue française, de la Femme...
                            
POESIE - DEFIS 
                             
Mail : abeilles50@bbox.fr
  • Amoureux des mots, de la langue française, de la Femme... POESIE - DEFIS Mail : abeilles50@bbox.fr

Rechercher

Archives