Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 avril 2009 4 23 /04 /avril /2009 11:24



En ce champ de batailles blanc et noir,
Deux armées écrivent l'Histoire
De deux rois avides de conquêtes
Qui n'acceptent aucune défaite...



De quinze combattants protégé,
L'un oblige l'adversaire à des ripostes forcées ;
L'autre envoie sa dame, agressive pièce,
Et de la traverse, devient du jeu maîtresse...



Les pions se lancent vers une promotion,
Défenses, attaques, et plans d'actions ;
Quand le maître, d'un échec, doit faire parade,
Avec sa tour, d'un roque, évite l'embuscade...



Si, aligné en fianchetto, le fou mobilise,
L'ennemi fuit, ou subit la prise ;
Si, d'une colonne, un cavalier surgit,
Manoeuvre de protection ou gambit ?



L'arsenal du commandant, ainsi déployé,
Ne pare pas toujours à une pièce clouée ;
S'il étale sa science empirique,
Il doit faire preuve de stratégie et de tactique...



Quand, enfin, il atteint le but suprême,
Usant de complexes et multiples stratagèmes,
Il ne souhaite pas être dépouillé, sinon pat,
Il a usé son rival, et avec  brio, l'a mis mat.

(04/2009) © Régis Batrel

 
Partager cet article
Repost0
31 octobre 2008 5 31 /10 /octobre /2008 14:53

Fière et coquette, tu crânes en Amaryllis

Fragile et éphémère, tu te nommes Anémone
Discrète, tu t'offres en Azalée
Délicate à volonté, tu te mires en Bleuet
Parfaite et romantique, à ton bas, le Camélia
Indifférente, tu te fais Capucine
Attachante et durable, tu sens le Chèvrefeuille
Amoureuse fragile, tu t'exposes en Chrysanthème
Beauté spirituelle, tu t'affiches Clématite
Beauté éphémère et fragile, tu es rouge Coquelicot

Gaie, débordante d'Amour, tu sèmes le Dahlia
Poète, ancêtre de la rose, tu es précieuse Eglantine
Gentille à souhait, tu te voiles en Fuschia
Epanouie, et ouverte, tu nais en Gardénia
Simple, tout simplement, tu te caches Géranium
Provocatrice et défiante, tu te lances Glaïeul
Tendre et amicale, tu t'aimes en Glycine
Beauté éphémère, tu te projettes en Hibiscus

Changeante et vaniteuse, tu pestes Hortensia
Eternelle et immortelle, tu narres Les Immortelles
Riche et porteuse de bonne nouvelle, bleu est ton Iris
Fidèle mais peinée, tu pleures Jacinthe
Voluptueuse et élégante, tu fleures bon le Jasmin
Défiante en mauve, tu trônes en Lavande
Innocente, blanche ou mauve, tu joues en Lilas

Pure et immaculée, tu es fière comme un Lys
Forte, et éternelle, tu prônes le Magnolia
Préférée et innocente, tu fleuris en Marguerite
Sensible et unique, tu fais des boules Mimosa
Porte-bonheur, en clochettes sous bois, tu es mon Muguet
Fidèle, tu te souviens, et te transformes en Myosotis
Egoïste et égocentrique, tu te détestes Narcisse
Froide et indifférente, tu te noies Nénuphar

Passionnée et libérée, du poète tu veux être l'Oeillet
Raffinée et parfaite, tu exploses en Orchidée
Innocente, et petite, tu te multiplies en Pâquerette
Herbe de la trinité, tu es toujours ma Pensée
Timide et honteuse, tu deviens rouge Pivoine
Candide et pleine d'espoir, tu souhaites la Primevère
Amoureuse, passionnée et pure, tu es ma Rose
Douteuse et chagrinée, tu te fais du Souci

Arrogante sans compter, tu te dresses tel le Tournesol
Amoureuse et parfaite, tu t'abandonnes en Tulipe
Modeste et pudique, tu as la fragrance Violette.

(10/2008) © Régis Batrel

 
Partager cet article
Repost0
29 octobre 2008 3 29 /10 /octobre /2008 14:25

En tes fibres d'octets,

Je ne cesse de surfer
De beaux en grands mots
Comme dans un dico...


Tu offres une inégalée richesse
Et imposes les plus viles basses.


Puits d'abondances culturelles,
Découverte de l'immensité virtuelle
Où chacun exprime, sans Dieu ni loi,

Ses Amours, ses envies, tous ses émois...


D'un clic, je m'ébahis de textes merveilleux,
D'un lien, je suis charmé de blogs miraculeux,
D'un pop-up inopiné, j'arrive sur une page,
Qui, de son contenu, me fait ombrage...


Pris dans ton filet,

En quête de savoir,
Je ne puis me détacher,
Rapidement, tu deviens mon exutoire...


Si tu présentes le pire comme le meilleur,
Pour l'enfant candide, tu veux être rhéteur,
De sites subjectifs, tu veux faire ta gageure,
En adulte averti, je deviens le censeur...


D'un inconnu, tu peux faire célébrité,

D'immaculée vertu, tu peux déshonorer.


Acteur incontournable du faire-savoir,
Source intarissable notoire,
Socle de rencontres de nouveaux amis,
Plumes au panier, corbeilles d'écrits,
Critiques sévères et mots gentils,
Tu regroupes tout comme une encyclopédie...



Chemins féeriques, notre curiosité t'anoblit,
Drogue solitaire, quelquefois, on te maudit !


Aujourd'hui, sans conteste, tu es dans notre vie,
Donne-nous le meilleur, la Beauté infinie.

(10/2008) © Régis Batrel

 
Partager cet article
Repost0
25 octobre 2008 6 25 /10 /octobre /2008 19:21

Je te propulse sur ce plan incliné,
Te donnant des petits coups pour bien t'orienter ;
Tu te glisses de pins en bumpers,
Puis rebondis de slingshots en kickers...
Avec un skill shot, je t'enverrai sur cette rampe
Et d'un ball lock, vers la cible tombante.
Les targets ne cesseront de clignoter
Et affolés, les spinners de tourner...
Peut-être seras-tu mon extra ball
Quand j'aurai dompter ce jeu de multiball ?
Reconnaissante de mon invitation à ce bal,
Tu feras tout pour m'offrir le spécial...
Jackpot, match, ou que sais-je encor',
Je souhaite avec toi le Replay Score !
Et si le tilt arrive avant le bonus,
Fais claquer, ce serait l'Angélus !
Tu es ma bille, mon ultime boule,
Mes flippers s'excitent... je vais  devenir maboul !

(10//2008) © Régis Batrel


Lexique :
- Bumpers : champignons ronds qui repoussent la bille
- Slingshots et kickers : comme les bumpers, mais rectilignes
- Skill shot : tir de précision
- Ball lock : blocage de la bille
- Cible tombante : appelée aussi " drop target "
- Targets : cibles fixes
- Spinners : roues qui tournent
- Extra ball : bille supplémentaire
- Multiball : plusieurs billes en même temps
- Match : loterie
- Replay Score : dépasser un score
- Flippers : qui renvoient la bille (nom de l'appareil aussi).
Partager cet article
Repost0
24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 08:48

Bienvenue en Dominique les amours ! (Bienvenue, Dominique, Amour)
Soyons clairs, ayons l'ouïe... en avant les maximes ! (Claire, Louis, Maxime)
Une julienne de Saints, plus ou moins aimés, va défiler, (Julienne, Aimé)
Pas toujours constant, un peu léger : (Constant, Léger)
C'est juste à des fins rieuses... (Juste, Défunts)
Alors, soyez cléments, rien n'est parfait ! (Clément, Parfait)
Prudence, si mon texte n'est, à mon goût, pas terne, (Prudence, Paterne)
Il n'est pas richard non plus ! (Richard)

Dans ma serre, véronique, rose, anémone, narcisse, (Véronique, Rose, Anémone, Narcisse)
Marguerite : des fleurs... pas comme l'olive et l'olivier ! (Marguerite, Fleur, Pacôme, Olive, Olivier)

Si vous me félicitez, je marie le marc et le gui, (Félicitée, Marie, Marc, Guy)
Et sur cette pierre, je concocte une amandine, (Pierre, Amandine)
La reine des liqueurs... (Reine)

Je ne suis ni un charlot, ni un âne, (Charlot, Anne)
Et s'il vint que vous m'honorez, (Sylvain, Honoré)
Je serai fidèle... (Fidèle)
De jacquard et de serge vêtu, (Jacquard, Serge)
Mon fiacre et ma rosalie seront emplis pour vous (Fiacre, Rosalie)
D'agates et de charlottes... (Agathe, Charlotte)

Quand un homme fit le jacques, la femme maria ses cils : (Jacques, Maria, Cécile)
Comment voulez-vous que je régisse ces innocents ? (Régis, Innocents)
Romain, Tom a des idées marines : serait-il martin-pêcheur ? (Romain, Thomas, Marine, Martin)
Française, Julie est-elle une marte ? (Julie, Marthe)

Tom aima Julie, même si celle-ci n'attacha (Tom, Emma, Julie, Natacha)
Que peu d'importance à cette idylle...
S'armant de patience, (Armand)
S'il vit suite à cette véronique brouillon, (Sylvain, Véronique)
Le matador benjamin aura conquis son coeur. (Benjamin)

(10/2008) © Régis Batrel
 
Partager cet article
Repost0
21 octobre 2008 2 21 /10 /octobre /2008 13:10

Tu m'uses comme une Rap,

Tu es dure comme le Rock
Avec tes mots Hard,
Et même si ça me Soul,
De toi, j'ai le Blues !

Quant tu te mets en Transe,
Que ton univers devient Psychédélique,
Que ta voix douce mut en Métal,
Je ne puis adopter ta Dance,
Alors, ne crois pas que je Marche
Dans tes reproches en Valse !

Notre amour imite le Tango :
Deux pas en avant, un en arrière...
Où sont nos caresses au rythme du Slow,
Nos délicats baisers à celui de la Samba,
Nos étreintes fougueuses comme la Lambada ?

Tu veux être seule, femme Tektonic,
Te fondre dans la masse, façon Madison,
Moi, j'ai envie d'une balade Zouc
Ou de l'ambiance feutrée du Jazz...

Si tu estimes que je ne suis pas Rock & Roll,
Cessons ce bal, ces Cha-cha et Rumba,
Et partons chacun vers nos origines Celtic...

(10/2008) © Régis Batrel

© Oeuvre : Robert Di Crédico  link
 
Partager cet article
Repost0
14 octobre 2008 2 14 /10 /octobre /2008 11:48

Oh! toi mon amie, si belle
Avec ton habit de lumière
Tu virevoltes toute la journée,
Tu butines de splendides fleurs
Dans une danse, que toi seule connais
Tu nous fais profiter, de toutes les merveilles
Que tu as ramené
Ta subtance nous la récoltons plus tard
Pour profiter de ton miel

Tout cet hiver
Toi sereine, toi si bonne
Tu resteras toujours notre merveilleuse amie,
Nous te garderons toujours au fond de notre coeur
A bientôt, notre fidéle amie de toujours
Nous te donnons tout notre amour

Fabrice COURBON
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Abeilles50
  • : POESIE : Amour, Amitiés, Tendresse, Spleens, Emotions, Chansons, Hommages, Citations, Partage, Délires, Jeux de mots, Respect... Mail : abeilles50@orange.fr
  • Contact

Profil

  • abeilles50
  • Amoureux des mots, de la langue française, de la Femme...
                            
POESIE - DEFIS 
                             
Mail : abeilles50@bbox.fr
  • Amoureux des mots, de la langue française, de la Femme... POESIE - DEFIS Mail : abeilles50@bbox.fr

Rechercher

Archives